Arrêt concernant l’Allemagne

Palais des droits de l'homme
17/01/23

Dans l’affaire Axel Springer SE c. Allemagne, la Cour a conclu à la non-violation de la liberté d’expression.

L'affaire concernait une décision de justice ordonnant à la société requérante de publier un correctif à un article de presse concernant une responsable politique du parti politique Die Linke et ses liens avec le SED (Sozialistische Einheitspartei Deutschlands), le parti au pouvoir dans l'ancienne République démocratique allemande.

La Cour a jugé que la cour d'appel allemande avait dûment pris en compte les principes et critères établis dans la jurisprudence de la Cour sur l’équilibre à ménager entre le droit au respect de la vie privée et le droit à la liberté d'expression.

Plus de News


Dessaisissement

22/02/24

Avis consultatif

19/02/24

Afficher 1 à 10 de 335