Droit de l'auteur et avis de non-responsabilité

L’objet du portail de la Cour européenne des droits de l’homme (« la Cour ») est de permettre au public d’accéder aux informations sur la Cour et ses activités.

Par la présente clause, la Cour décline toute responsabilité découlant de l’utilisation d’informations ou de données fournies sur son site Internet. La Cour, les juges, les agents du greffe et les prestataires de service du greffe ne sauraient être tenus pour responsables d’une quelconque conséquence – financière ou autre – résultant de l’utilisation d’informations ou de données fournies sur le site, notamment de l’utilisation inappropriée, incorrecte ou frauduleuse de ces informations ou données. La consultation du site implique automatiquement la pleine acceptation de la présente clause de non-responsabilité.

La Cour n’est pas en mesure de garantir l’absence d’erreurs sur son site ; cependant, elle s’efforce, le cas échant, de corriger celles qui sont portées à son attention.

La Cour décline toute responsabilité quant au contenu d’autres sites internet qui comporteraient un lien vers son portail ou une référence à celui-ci.

Les informations et textes accessibles sur le site de la Cour peuvent être reproduits sous réserve que leur source soit mentionnée. Les utilisateurs doivent néanmoins garder à l’esprit que certaines informations et certains textes peuvent être protégés par le droit relatif à la propriété intellectuelle, en particulier le droit d’auteur.

La version électronique des arrêts et décisions de la Cour est communiquée pour donner effet à l’article 44 § 3 de la Convention européenne des Droits de l’Homme, qui prévoit la publication des arrêts définitifs. Cependant, il est impossible de garantir qu’un document électronique reproduise fidèlement un texte officiellement adopté ; de plus, la version électronique peut subir des retouches de forme. Le texte original signé qui est conservé aux archives de la Cour constitue la seule version authentique. En outre, lorsqu’un arrêt ou une décision est publié dans la série officielle de la Cour, le Recueil des arrêts et décisions, la version publiée peut être considérée comme la version officielle et fait foi en cas de divergence avec la version électronique